Single Blog Title

This is a single blog caption
man-checking-the-condition-of-his-skin-in-mirror

Demandez à un cardiologue: symptômes étranges

: J’ai entendu dire qu’un pli dans le lobe de l’oreille pourrait être un signe d’une maladie du cœur sous-jacente. Est-ce vrai?

R : Oui. Dans les années 1970, le Dr Sanders T. Frank a été le premier à émettre l’hypothèse qu’un pli dans le lobe d’une oreille était un signe de maladies du cœur.

Dr. Jay Udell stands before a white screen

Le Dr Jay Udell

Depuis, des chercheurs de partout dans le monde se sont beaucoup intéressés aux plis dans le lobe de l’oreille… même si vous ne l’avez probablement pas remarqué! L’examen de l’ensemble des travaux scientifiques sur le sujet semble indiquer qu’un pli en diagonale dans le lobe de l’oreille est un « signal d’avertissement » associé à un risque de coronaropathie trois fois plus élevé que la moyenne. 

Cependant, nous ne savons toujours pas pourquoi. Certains chercheurs ont formulé l’hypothèse selon laquelle un pli dans le lobe de l’oreille est un signe de vieillissement vigoureux. Selon d’autres chercheurs, ce pli serait le reflet superficiel de l’accumulation de tissus cicatriciels de plaque sur les parois des petites artères du cœur.

Puisque nous abordons le sujet, mentionnons d’autres symptômes inhabituels que vous ne devriez pas ignorer. Il s’agit des symptômes suivants :

 

Hémorragies linéaires sous-unguéales

Les lignes fines et noires (comme des échardes) qui apparaissent sous le lit de l’ongle peuvent être des signes d’endocardite — une infection des valvules du cœur. Ces « échardes » sont en réalité de minuscules caillots de sang emprisonnés sous l’ongle.

splinter_hemorr Hémorragies linéaires sous-unguéaleshage


Hémorragies linéaires sous-unguéales

Si vous avez récemment subi une chirurgie cardiaque ou si vous portez une prothèse valvulaire ou une valve mécanique, votre risque d’endocardite est supérieur à celui de l’ensemble de la population. Cela dit, le fait de présenter une hémorragie linéaire sous-unguéale ne suffit pas pour confirmer la présence d’une endocardite.

Une étude a révélé que, sur 135 cas d’endocardite, seulement 39 % des patients présentaient une hémorragie linéaire sous-unguéale. Cette dernière est aussi associée à d’autres maladies comme le lupus et la polyarthrite rhumatoïde. Elle peut également apparaître si vous vous blessez au lit de l’ongle. Si les lignes ne disparaissent pas après quelques semaines ou vous préoccupe, n’hésitez pas à consulter votre médecin.

Même si ce dernier soupçonne une endocardite, il veillera toujours à effectuer d’autres analyses, notamment une hémoculture (pour déterminer la quantité de bactéries dans le sang) et une échocardiographie avant de procéder à une évaluation de la santé des valvules de votre cœur. Consultez-le si vous éprouvez des difficultés à respirer, de la fièvre ou de la transpiration, ou encore si vous vous sentez épuisé.

 

Bosses jaunâtres autour des yeux

Les dépôts jaunâtres de cholestérol autour des yeux (xanthélasma) sont souvent un signe révélateur d’un niveau élevé de cholestérol héréditaire.

xanthélasma

Photo: Klaus D. Peter, Gummersbach, Germany

Les personnes atteintes de cette maladie, appelée hypercholestérolémie familiale, présentent des taux de cholestérol dangereusement élevés et risquent davantage d’être atteintes d’une coronaropathie. L’hypercholestérolémie familiale est l’un des troubles génétiques les plus communs. Elle touche environ 1 personne sur 300.

Des dépôts adipeux peuvent également apparaître sur d’autres régions du corps — généralement les coudes, les jointures et les genoux. Si vous constatez l’apparition de tels dépôts, renseignez-vous auprès de votre médecin pour savoir si vous êtes atteint d’hypercholestérolémie familiale.

 

Ronflement

Est-ce que votre conjoint ou conjointe se plaint souvent de vos ronflements? Il peut s’agir d’un symptôme d’apnée obstructive du sommeil, un trouble pouvant augmenter votre risque d’hypertension artérielle, de crise cardiaque ou d’AVC.

Habituellement, le ronflement est causé par la vibration des tissus des voies aériennes. L’apnée du sommeil, en revanche, survient lorsque les voies respiratoires sont physiquement obstruées. Les personnes atteintes de ce problème arrêtent de respirer pendant la nuit — ou se réveillent à bout de souffle.

Voici d’autres symptômes de l’apnée du sommeil :

  • Fatigue aussi grande que la veille
  • Maux de tête les matins
  • Mal de gorge
  • Hypertension artérielle

Un cou large peut également être un symptôme d’apnée du sommeil. Des études montrent que les personnes dont la taille du cou est supérieure à 43 cm (17 pouces) chez les hommes et 37 cm (15 pouces) chez les femmes sont susceptibles d’être atteintes d’apnée du sommeil. Si vous présentez un ou plusieurs de ces symptômes, consultez votre médecin.  

 

Zones chauves

Des études montrent que les zones chauves au sommet de la tête sont associées à l’artériosclérose, un durcissement des artères. Zones chauves La recherche indique que l’emplacement et la taille des zones chauves — surtout chez les hommes d’âge plus jeune — ont une importance. En général, plus la taille de cette zone est grande, plus le risque est élevé.

Seuls certains types de perte de cheveux sont matière à inquiétude. Des chercheurs ayant examiné près de 850 études ont constaté que la calvitie frontale (un front dégarni) n’était pas associée à un risque plus élevé de coronaropathie.

Malheureusement, comme c’est le cas pour le pli dans le lobe de l’oreille, nous ignorons la raison pour laquelle il semble y avoir un lien entre les zones chauves et un risque plus élevé de maladies du cœur. Cela pourrait être associé aux variations de la concentration de la testostérone et d’autres hormones dans le corps, mais il reste encore beaucoup à apprendre sur ce sujet.

 

Devriez-vous vous inquiéter?

Vous êtes peut-être, en ce moment même, en train de vous regarder dans un miroir. Si vous voyez une personne chauve, en surpoids, qui présente un pli dans le lobe de l’oreille et a les ongles un peu sales, ne paniquez pas.

Ces constatations superficielles pourraient être la pointe de l’iceberg, mais pourraient également n’être rien du tout.

En général, ce type de symptômes est moins inquiétant que les facteurs de risque habituels comme l’hypertension artérielle, l’hypercholestérolémie, les antécédents familiaux et le tabagisme. Toutefois, cela pourrait être l’occasion de poser des questions pour savoir si vous présentez un ou plusieurs des facteurs de risque et comment vous pouvez améliorer votre santé cardiovasculaire. 

 

  • Avez-vous besoin de « donner un nouveau visage » à votre santé? Effectuez gratuitement notre Évaluation du risque cardiovasculaire pour découvrir comment vous pouvez facilement rajouter plusieurs années en bonne santé à votre vie.

Souhaitez-vous poser des questions à notre cardiologue? Envoyez-les à letters@hsf.on.ca. Malheureusement nous ne pouvons offrir des réponses personnelles. Nous répondrons aux questions d’intérêt général dans des publications futures de la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC.
La présente publication a été conçue à titre d’information uniquement et ne peut remplacer un avis médical, un diagnostic médical ou un conseil de traitement donné par un médecin ou un professionnel de la santé qualifié. La Fondation des maladies du cœur et de l’AVC décline toute responsabilité ou obligation pouvant découler de toute erreur ou omission dans ces renseignements, ou de l’utilisation de tout renseignement ou conseil contenu dans ce document.

6 Responses

  1. BDavid

    d’accord pour les symptômes mentionnés, on va regarder ça un peu plus mais est-ce vrai que les ongles striés et les ongles cassant sont aussi des symptômes ?

  2. G.Denault

    Bonjour,
    Si une personne a un ou plusieurs symptômes
    vont ils se résorber si cette personne fait tout
    ce qu’il faut pour que sa condition de santé
    s’améliore?

    Merci.

  3. Yvon Belanger

    Je n’arrive à baisser l’hypertension artérielle pendant la nuit avec les médicaments. Seule la nitro patch m’aide à faire baisser ^la pression art. durant le temps de sommeil.
    J’ai tout essayé (lever la la tete du lit, marcher pendant quelques minutes ect..) Je pensais que le reflux de l’estomac au niveau de l’oesophage (GERD)? pouvait occasionner ce problème. Pouvez-vous m’aider ? J’ai eu 3 pontages au mois de décembre.

    1. FMCoeurBlogue

      Merci Yvon pour votre question. Nous vous recommandons de faire part de cette problématique à votre médecin, qui pourra vous conseiller plus judicieusement.

Nous acceptons les commentaires sur nos articles, mais vous prions d’éviter l’utilisation de propos dégradants et de demeurer courtois et respectueux envers les opinions des autres. La Fondation des maladies du cœur et de l’AVC se réserve le droit de supprimer les commentaires non conformes à sa politique.

Laisser un commentaire