Single Blog Title

This is a single blog caption
Sandwich with avocado and poached egg

Les nouvelles règles du déjeuner

Les dernières percées scientifiques pourraient vous surprendre et renverser votre perception du déjeuner.

Oubliez tout ce qu’on vous a appris sur le déjeuner. De nos jours, les options de repas abondent, et personne ne le prend à la même heure. Voici notre bilan de la situation :

Vous n’avez pas faim? Pas de problème!

À ce jour, la science n’a jamais prouvé que le déjeuner — ou tout autre repas, d’ailleurs — était « le plus important repas de la journée ». Il est possible d’avoir un régime alimentaire équilibré même en sautant le déjeuner, mais c’est à chacun de nous de trouver son propre équilibre.

En bref, voici ce que la science nous dit :

  • Selon certaines études, les personnes qui déjeunent auraient un poids corporel plus bas à long terme que celles qui sautent ce repas. Cependant, d’autres études n’ont trouvé aucun lien entre ces deux facteurs.
  • Ces mêmes personnes pourraient avoir un risque plus faible que les autres d’être atteintes de diabète de type 2 et du syndrome métabolique, deux facteurs de risque de maladies du cœur et d’AVC.
  • De plus, elles consomment généralement plus de vitamines, de minéraux et de fibres que les autres.

Pour résumer, que vous déjeuniez ou non, l’important, c’est que vous ayez une alimentation équilibrée.

Le rapport Nutrition : évolution et tendances de la Fondation canadienne de la recherche en diététique estime à seulement 55 % la proportion de gens qui déjeunent tous les jours au pays. Nous serions donc nombreux à sauter le déjeuner!

Mais, qu’en est-il de cette fameuse étiquette du « plus important repas de la journée »? Comme c’est souvent le cas pour ce type d’idées préconçues, elle vient probablement de publicités de l’industrie alimentaire, et non de preuves tangibles. D’ailleurs, vous ne devriez jamais écouter les publicités qui tentent de vous dicter quoi manger.

 

Troquez le sucré pour du salé

Dans ce monde où les tartelettes pour grille-pain et les biscuits déjeuner se retrouvent sur bien des tables, le repas du matin mène souvent à une consommation excessive de sucre. Comme ils contiennent du sucre ajouté, ces aliments peuvent vous faire dépasser la limite de 12 cuillères à thé de sucre par jour recommandée par la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC.

Actuellement, les déjeunés salés gagnent en popularité. De plus en plus de gens ont adopté le pain grillé garni d’avocat, les yogourts aux saveurs de légumes et les aliments épicés ou parfumés aux herbes. Que dire, même la sauce forte s’est taillé une place sur nos tables! Les déjeuners salés ne sont pas nouveaux, particulièrement ailleurs dans le monde. Au Japon, on pourrait vous servir du poisson, du riz et une soupe miso pour déjeuner; en Inde, des dosas, de fines crêpes garnies de pommes de terre épicées; et en Chine, un gruau à base de riz appelé « congee ».

Demain matin, mordez dans une tranche de pain de grains entiers rôti, garnie d’œufs brouillés et de sauce sriracha, ou rehaussez votre gruau de parmesan et de basilic frais.

 

Faites une place de choix aux protéines

Une étude récente a démontré que les personnes dont le déjeuner contenait de 20 à 30 grammes de protéines et au moins sept grammes de fibres ressentaient un sentiment de satiété plus longtemps et avaient un meilleur taux de glycémie après le repas que celles dont le déjeuner contenait 10 grammes de protéines et peu de fibres.

Si votre déjeuner ne consiste en une tranche de pain beurrée, c’est le moment de revisiter votre menu. Choisissez des aliments riches en protéines, comme du yogourt grec ou des œufs, et accompagnez-les d’une source de fibres, comme un fruit, des noix, des graines ou des céréales de son. Mon déjeuner de prédilection? Du yogourt grec garni de petits fruits, de beurre d’amandes, de céréales de son et de graines de chia.

 

Le resto, c’est pratique, mais manger à la maison, c’est si bon!

La popularité des déjeuners offerts dans les établissements de restauration rapide connaît une véritable explosion. En effet, un reportage a récemment dévoilé que les revenus qui en découlent ont bondi du tiers en seulement un an. Mais, quel en est le véritable coût? La plupart des sandwichs déjeuners de ces restaurants contiennent environ 800 mg de sodium (la moitié de la limite quotidienne), aucunes fibres et beaucoup de gras saturés ou trans. Tant qu’à faire payer ce prix à votre santé, mieux vaut cuisiner vous-même.

Des statistiques démontrent que 80 % de tous les déjeuners maison prennent moins de cinq minutes à préparer. C’est moins long que d’attendre au service au volant! La prochaine fois que vous aurez envie d’un sandwich déjeuner, tartinez une tortilla de beurre d’arachides et enroulez-la autour d’une banane. Vous vous régalerez et votre corps vous remerciera.

 

Nous acceptons les commentaires sur nos articles, mais vous prions d’éviter l’utilisation de propos dégradants et de demeurer courtois et respectueux envers les opinions des autres. La Fondation des maladies du cœur et de l’AVC se réserve le droit de supprimer les commentaires non conformes à sa politique.

Laisser un commentaire