Single Blog Title

This is a single blog caption
Heart with hands

Le bénévolat, bon pour les autres et pour soi

La Semaine de l’action bénévole est au mois d’avril, et c’est l’occasion idéale de remercier du fond du cœur nos plus de 125 000 bénévoles dévoués

À la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC, nous adorons nos bénévoles. Que ce soit en amassant des fonds, en faisant partager leur expertise ou en participant à la prestation de programmes, ils créent plus de survivants.

Parmi eux, on retrouve des gens comme Claude, un bénévole du bureau de Jonquière, au Québec, qui aide la Fondation depuis plus de 20 ans; comme Sam, élève du secondaire et bénévole à tout faire qui donne de son temps toutes les semaines à notre bureau de Charlottetown, à l’Île-du-Prince-Édouard; et comme Mélissa, dont les deux enfants ont subi un AVC périnatal et qui aide notre équipe de Calgary, en Alberta, à accomplir diverses tâches, notamment à soutenir le programme de porte-à-porte.

Les efforts des bénévoles aident les gens d’un bout à l’autre du pays, et il en va de même de chacun d’entre eux, qui en retirent leur part d’avantages.

Voici ce que le bénévolat peut faire pour votre bien-être :

  • Le bénévolat peut réduire votre risque d’hypertension artérielle. Les personnes âgées qui font au moins 200 heures de bénévolat par année réduisent leur risque d’hypertension artérielle de 40 %, selon une étude* menée à l’Université Carnegie-Mellon en 2013. Ce problème de santé constitue le principal facteur de risque d’AVC et l’un des plus importants associés aux maladies du cœur.

  • Le bénévolat vous donne l’impression d’avoir plus de temps. Selon des études* menées à la Warton School de l’Université de Pennsylvanie, il n’y a rien comme donner de son temps pour avoir le sentiment d’en avoir à profusion!

  • Le bénévolat peut vous rendre plus heureux.Les personnes qui font du bénévolat sont moins nombreuses à se dire dépressives et sont plus satisfaites de leur vie, selon un résumé d’études* publié dans le journal BMC Public Health.

  • Le bénévolat peut vous aider à vivre plus longtemps. Dans le cadre d’une étude* publiée en 2012 dans le magazine Health Psychology, après quatre ans, les personnes qui donnaient de leur temps pour en aider d’autres avaient un risque de mortalité plus faible que les autres.

Vous souhaitez devenir bénévole pour la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC? Cliquez ici pour en apprendre plus.

*Ressources disponibles en anglais seulement.

2 Responses

  1. Chantal

    Y a T-Il des rencontres de personnes ayant vécue des problèmes de santé au coeur , et en vivent encore ?? Merci ! Trois-Rivières.

    1. FMCoeurBlogue

      Nous ne connaissons malheureusement pas la réponse à votre question. Par contre, l’hôpital de Trois-Rivières ou votre CLSC pourrait peut-être vous aider. Bonne chance!

Nous acceptons les commentaires sur nos articles, mais vous prions d’éviter l’utilisation de propos dégradants et de demeurer courtois et respectueux envers les opinions des autres. La Fondation des maladies du cœur et de l’AVC se réserve le droit de supprimer les commentaires non conformes à sa politique.

Laisser un commentaire