Single Blog Title

This is a single blog caption

La pêche pour un cœur en santé

Un amateur de plein air réussit à gérer son problème cardiaque grâce à la pêche.

Mes médecins à l’institut de cardiologie Mazankowski d’Edmonton sont d’accord avec le fait que mon mode de vie sain et sans stress joue un rôle important dans la gestion de ma cardiomyopathie hypertrophique, une cause d’arrêt cardiaque soudain répandue chez les jeunes.

Ce mode de vie, je le dois entre autres à ma passion pour le plein air et les étendues sauvages, plus particulièrement pour la pêche. Ce sport me permet d’être actif tout en atténuant mon stress, sans compter qu’il me permet de mettre sur la table un aliment que la plupart des gens ne consomment pas suffisamment au pays.

L’été dernier, avec ma femme, je me suis rendu à Painter’s Lodge, dans la collectivité de Campbell River, en Colombie-Britannique, pour faire le plein d’air frais et de saumon sauvage pour l’hiver. D’ailleurs, ce coin de pays est souvent appelé la capitale mondiale du saumon.

La pêche au saumon n’est pas une activité exténuante, mais elle requiert un peu plus d’effort que d’aller faire ses provisions à l’épicerie. Tout d’abord, transporter le matériel et l’organiser dans le bateau suffit pour que vous ayez besoin d’une pause avant de monter à bord. Une fois à flots, le simple fait de garder votre équilibre sollicitera des muscles endormis dont vous ignoriez l’existence! Finalement, après être arrivé à votre destination, vous devrez faire preuve de dextérité pour mettre l’appât à l’hameçon, faire des nœuds et installer vos lignes de pêche.

Selon moi, le meilleur aspect de la pêche, c’est d’être au grand air. Dès que j’ai fini de m’installer et que je commence à me détendre, tout mon stress disparaît. Les technologies du quotidien, comme les courriels, les messages texte et les appels téléphoniques, ne sont plus! Mon esprit se fixe sur un seul objectif : attraper du poisson.

Il suffit d’attendre patiemment qu’un spécimen morde à l’hameçon et, au moment où vous vous y attendez le moins, vous déployez tous vos efforts pour garder la ligne bien tendue et ne pas perdre votre prise. Cette étape est loin d’être un jeu d’enfant, particulièrement lorsque le poisson est un batailleur et qu’il réussit à faire dérouler votre moulinet.

Vos efforts sont ensuite récompensés, car vient le temps de manger. Le saumon peut se préparer de nombreuses façons, mais nous préférons le cuire garni de tranches de citron, d’un soupçon de cassonade et d’herbes fraîches, sur une planche de cèdre au barbecue.

Le saumon est riche en oméga-3, des acides gras bons pour le cœur, et particulièrement en acide eicosapentanoïque (EPA) et en acide docosahexanoïque (DHA). La consommation d’au moins deux portions de poisson par semaine favorise une alimentation riche en matières grasses et huiles qui sont saines et essentielles au maintien d’une bonne santé.

Nous acceptons les commentaires sur nos articles, mais vous prions d’éviter l’utilisation de propos dégradants et de demeurer courtois et respectueux envers les opinions des autres. La Fondation des maladies du cœur et de l’AVC se réserve le droit de supprimer les commentaires non conformes à sa politique.

Laisser un commentaire