Single Blog Title

This is a single blog caption
Doctor examining elderly female patient with elbow pain

Demandez à un cardiologue : Votre bilan de santé annuel

Q : J’ai rendez-vous pour mon bilan annuel bientôt. Mon médecin me fera-t-il passer un test pour dépister une maladie du cœur? 

R : Probablement pas. Cependant, il examinera vos facteurs de risque, car il est possible de prévenir jusqu’à de 80 % des maladies du cœur et des AVC. Ainsi, en surveillant vos facteurs de risque connus, vous pourrez freiner le développement de ces maladies.

Voici les principaux facteurs de risque :

  • Une pression artérielle élevée
  • Le tabagisme
  • Un taux élevé de cholestérol
  • Le diabète
  • L’embonpoint
  • Le stress

En général, votre médecin mesurera ces facteurs de risque à l’aide d’une balance, pour le poids; d’un brassard de tensiomètre, pour la pression artérielle; d’un ruban à mesurer, pour le tour de taille; et d’une batterie de tests sanguins, pour les taux de cholestérol et de glycémie. Les résultats obtenus lui indiqueront clairement si vous êtes exposé à un risque plus ou moins élevé. Il vous posera également des questions sur d’autres facteurs importants liés aux maladies du cœur, notamment votre consommation quotidienne de légumes et fruits, votre niveau d’activité physique et votre consommation d’alcool.

À l’occasion, il arrive qu’un patient ne soit pas à risque dans l’immédiat, mais qu’il puisse le devenir dans 10, 20 ou 30 ans. Dans ce cas, il est possible qu’une médication s’avère utile. Si votre médecin hésite à vous prescrire des médicaments, il pourrait effectuer les tests suivants pour confirmer sa décision :

  • Un test de la protéine C-réactive à haute sensibilité (hs-CRP) – La hs-CRP est un marqueur corrélé avec un risque de maladies du cœur. Elle se manifeste en présence d’inflammation dans l’organisme et peut être causée par divers facteurs, notamment des lésions (p. ex. de l’arthrite) ou un mode de vie malsain. Le tabagisme et l’embonpoint peuvent aggraver une légère inflammation dans la circulation sanguine. Celle-ci peut être mesurée à partir de la hs-CRP, dont certains taux ont été associés à l’augmentation du risque de maladies du cœur et d’AVC. Il suffit d’une simple prise de sang pour faire ce test, et ainsi obtenir une meilleure représentation de votre bilan de santé.

  • Un angiogramme Il s’agit d’un type de tomodensitométrie dont la résolution est si élevée qu’elle permet de mesurer la circulation sanguine dans les artères et d’évaluer la proportion de dépôts de calcium qui se trouve contre leur paroi.

  • Un bilan calcique Pouvant être calculé à partir d’un angiogramme, il s’agit d’une mesure des dépôts de calcium dans les artères coronariennes. Ceux-ci sont constitués de minéraux qu’on retrouve dans des artères durcies par l’athérosclérose. Des études démontrent que le bilan calcique est un marqueur d’athérosclérose sous-jacente, laquelle est corrélée avec un risque d’événements cardiaques dans le futur, notamment de crise cardiaque. Ce test est particulièrement utilisé dans les cas où une personne a de graves antécédents familiaux, comme avoir un parent de moins de 50 ans décédé des suites d’une maladie du cœur même s’il affichait une bonne santé et aucun signe d’un autre des facteurs de risque énoncés ci-dessus.

Même si l’un de ces tests révèle que vous avez un facteur de risque, ne paniquez pas. Au pays, la plupart des gens en ont au moins un auquel ils peuvent remédier en s’alimentant sainement et étant actifs. Si vous avez d’autres facteurs de risque après avoir adopté une saine alimentation et un régime d’activité physique, vous pourriez devoir prendre des médicaments pour les traiter et les maîtriser.

Un bilan annuel est l’occasion idéale pour prendre votre santé en main. Sentez-vous à l’aise de demander des conseils à votre médecin pour améliorer votre santé et réduire votre risque de maladies du cœur et d’AVCL’alimentation, le cholestérol et une pression artérielle élevée ne sont que quelques-uns des facteurs de risque qui peuvent être maîtrisés. Découvrez comment gérer votre santé ici.

  • Souhaitez-vous poser des questions à notre cardiologue? Adressez-les à letters@hsf.on.ca. Malheureusement, nous ne pouvons offrir des réponses personnelles. Nous répondrons aux questions d’intérêt général dans des publications futures de la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC.
Le présent article a été conçu à titre d’information uniquement et ne doit pas remplacer un avis ou un diagnostic médical ou un conseil de traitement donné par un médecin ou un professionnel de la santé qualifié. La Fondation des maladies du cœur et de l’AVC décline toute responsabilité ou obligation pouvant découler de toute erreur ou omission dans ces renseignements, ou de l’utilisation de tout renseignement ou avis contenu dans cet article.
Nous acceptons les commentaires sur nos articles, mais vous prions d’éviter l’utilisation de propos dégradants et de demeurer courtois et respectueux envers les opinions des autres. La Fondation des maladies du cœur et de l’AVC se réserve le droit de supprimer les commentaires non conformes à sa politique.

Laisser un commentaire