Single Blog Title

This is a single blog caption
healthy lifestyle sports woman running up on stone stairs sunrise seaside

Se mettre en forme et le rester en 5 étapes!

Toutes les raisons sont bonnes pour éviter de bouger. Pourtant, faire du sport est essentiel. Voici comment s’accorder ce plaisir.

Mélissa Globensky et Dino Masson

Dino Masson et Mélissa Globensky

Malheureusement, l’activité physique est trop souvent perçue négativement. Toutes les raisons sont bonnes pour éviter de bouger : manque de temps, d’énergie, de moyens financiers ou d’équipement, etc. Dans un monde idéal, une partie de la journée serait réservée à l’activité physique et au sport. Bien entendu, lorsque les gens atteignent un certain âge, l’heure de la récréation n’est plus régie par la cloche. Il faut donc s’accorder ce plaisir et se féliciter chaque fois qu’on pense « santé ». Votre cœur vous remercie déjà d’y penser!

Comment y parvenir? Par où commencer?

ÉTAPE 1

D’abord, il est important de se fixer un objectif. C’est la clé du succès. C’est le point de départ. C’est de ce dernier que découleront les étapes qui déconstruiront vos peurs et vos doutes. C’est grâce à cet objectif que dans deux mois ou un an, vous direz être en forme, et que dans cinq ou vingt ans, vous affirmerez l’être demeuré.

Un objectif se construit à partir d’un acronyme très simple. Pensez « SMART » (intelligent)! Ce terme est utilisé tous les jours, en marketing, par les plus grandes entreprises de ce monde. Pourquoi ne pas s’en servir pour vous-mêmes? Vous le valez amplement.

Simple ou spécifique – non ambigu, clair précis et compréhensible : Laissez tomber les phrases du genre « être en forme » ou « être en santé ». Pensez plutôt à « dormir mieux la nuit », « monter les escaliers du métro » ou « courir avec mon chien ».

Mesurable – quantifiable : Vous devez penser à ce que vous voulez mesurer. Si votre objectif est de dormir mieux la nuit, cela ne se mesure pas de façon tangible. Vous devriez dire « dormir huit heures par nuit », ou encore « courir avec mon chien dix minutes ».

Acceptable – atteignable, approprié, attirant : Il doit être suffisamment grand pour être un défi et être motivant. « Je veux courir avec mon chien dix minutes, trois fois par semaine. »

Réaliste – faisable : Il doit être suffisamment petit pour être atteignable et pour que vous acceptiez d’y adhérer. L’acceptabilité et le réalisme de l’objectif dépendent tous deux en grande partie de la motivation.

Temporellement défini – Quand l’objectif doit-il être atteint, de façon précise dans le temps? Cela permet de mesurer l’avancement de votre objectif. « Je veux courir avec mon chien dix minutes, trois fois par semaine, jusqu’au 1er mars. »

 

ÉTAPE 2

Effectuez une évaluation complète de votre condition physique. Prenez rendez-vous avec un spécialiste de l’activité physique (kinésiologue) afin de comptabiliser des données de départ, c’est-à-dire qu’un bilan de votre force, votre souplesse, votre mobilité, votre capacité cardiovasculaire et vos habitudes de vie devrait être fait avant tout. Au fil du temps, n’hésitez pas à reprendre rendez-vous avec ce professionnel afin de vérifier où vous en êtes et d’effectuer les ajustements nécessaires. Une évaluation aux quatre à six semaines peut être pertinente selon votre objectif de départ. Discutez-en avec votre kinésiologue.

Essayez! Vous constaterez que certains changements corporels se font ressentir assez rapidement : diminution de la sensation d’essoufflement, augmentation de l’endurance musculaire, sentiment de mieux-être. Du même coup, la tonification de votre muscle cardiaque aidera à diminuer votre pression artérielle, améliorera votre circulation sanguine et favorisera une baisse des taux de sucre et de graisse dans le sang. Ainsi, un entraînement régulier, et ce, même léger, atténuera votre risque de subir une crise cardiaque ou un AVC.

 

ÉTAPE 3

Votre bilan réalisé, suivez les recommandations de votre spécialiste de la santé. Il connaît les principes d’entraînement et les efforts que vous demanderez à votre corps dans les prochaines semaines. Que ce soit pour suivre un programme d’entraînement dans un centre ou à la maison, il existe un large éventail de possibilités. Découvrez vos préférences en essayant quelques options; cela vous permettra de mieux adhérer à votre objectif. L’important pour la santé de votre cœur, c’est d’en faire un peu, mais souvent!

 

ÉTAPE 4

Établissez votre plan. Combien de fois par semaine dois-je m’entraîner? Quel serait le meilleur moment pour moi pour effectuer mon entraînement? Que dois-je faire s’il y a un imprévu? « Je voulais aller courir à l’extérieur, mais il pleut à torrents, et je n’ai pas de tapis roulant à la maison. » Soyez prêt à faire face à toute éventualité. Prévoyez des plans B : « je vais plutôt jouer à la Wii de façon intense pendant 30 minutes ».

Il faut que votre objectif devienne votre priorité sans trop modifier votre horaire. Si vos disponibilités ne sont que la fin de semaine, aucun problème! Bougez, dansez, faites du sport la fin de semaine. Ainsi, vous développerez peut-être un engouement pour en faire un peu plus et envisager un réaménagement de votre horaire.

Ne vous inquiétez pas, une remise en forme peut se faire dans le plaisir. Surtout, soyez patient, on ne peut se refaire une santé après seulement deux heures consécutives d’entraînement. Une approche modérée mais régulière est de loin meilleure et plus efficace. Par exemple, de courtes séances de dix, quinze ou trente minutes suffisent pour influencer positivement votre santé physique et surtout cardiaque. Tout compte! Soyez fier d’avoir utilisé l’escalier plutôt que l’ascenseur aujourd’hui et d’avoir marché entre la station de métro et le travail hier.

 

ÉTAPE 5

Restez motivé. Gardez en tête votre objectif de départ. Parlez-en à votre entourage. Gardez contact avec votre kinésiologue. Ne culpabilisez pas si vous vous éloignez temporairement de votre objectif. L’important, c’est de continuer à en faire un peu chaque semaine. La formule « tout ou rien » est à éviter. En ce sens, un écart de temps à autre n’est pas un échec.

Trouvez des activités ou des sports que vous aimez pratiquer et qui respectent votre budget. L’argent ne doit jamais être un obstacle à vos objectifs de santé. Révisez vos objectifs ou votre plan au besoin et surtout, créez-en toujours des nouveaux.

Dernier point important : AMUSEZ-VOUS!

Nous acceptons les commentaires sur nos articles, mais vous prions d’éviter l’utilisation de propos dégradants et de demeurer courtois et respectueux envers les opinions des autres. La Fondation des maladies du cœur et de l’AVC se réserve le droit de supprimer les commentaires non conformes à sa politique.

Laisser un commentaire