Single Blog Title

This is a single blog caption
Man shovelling snow in driveway

Pelletez prudemment cet hiver

Six conseils pour réduire votre risque de crise cardiaque par temps froid.

Cet hiver, laisser la neige par terre pourrait vous sauver la vie.

Pelleter de la neige par temps extrêmement froid peut faire augmenter votre risque de crise cardiaque. En réalité, le taux de décès est 10 pour cent plus élevé pendant l’hiver que par temps plus clément. Ce risque augmente encore si vous êtes sédentaire ou atteint d’une maladie cardiaque.

Pelleter de la neige pesante et mouillée fait augmenter rapidement votre rythme cardiaque. Ajoutez-y le temps froid, qui augmente la pression artérielle et la probabilité de formation de caillots sanguins et vous obtenez un mélange potentiellement mortel. Prendre les bonnes précautions pourrait vous sauver la vie.

Suivez ces conseils de sécurité hivernale afin de protéger votre cœur :

Échauffez-vous. Le pelletage de la neige est une activité physique exigeante. Il est bon de s’échauffer au préalable, comme pour tout sport intense. Prenez une courte marche afin de faire circuler le sang avant de prendre la pelle.

Prenez une pause. Ne vous forcez pas à dégager l’entrée d’un seul coup. Prenez des pauses fréquentes et buvez un peu d’eau afin de demeurer hydraté. Si vous êtes fatigué, revenez plus tard.

Travaillez d’abord, mangez ensuite. Après un repas copieux, votre organisme est occupé à digérer les aliments. Déblayer l’entrée tout de suite après le repas peut imposer une surcharge de travail à votre cœur.

Planifiez d’avance. Surveillez la météo locale pour connaître les alertes de froid extrême. Prévoyez suffisamment de temps pour pelleter, faire vos courses et marcher à l’extérieur.

Demandez de l’aide pour les charges lourdes. Demandez aux membres de votre famille et à vos amis, ou vérifiez si de l’aide est disponible dans votre localité pour le déneigement.

Laissez la voiture à la maison. Dans la mesure du possible, évitez de conduire par mauvais temps ou quand votre voiture peut s’enliser. Si vous avez subi une crise cardiaque, il est conseillé d’attendre de quatre à six semaines avant de reprendre le volant, car la fatigue, la faiblesse et les médicaments peuvent ralentir votre temps de réaction.

IMPORTANT : Cessez l’activité si vous ressentez soudainement de l’essoufflement, un inconfort à la poitrine, des étourdissements, des nausées ou un mal de tête sévère. Demandez immédiatement de l’aide médicale.

Nous acceptons les commentaires sur nos articles, mais vous prions d’éviter l’utilisation de propos dégradants et de demeurer courtois et respectueux envers les opinions des autres. La Fondation des maladies du cœur et de l’AVC se réserve le droit de supprimer les commentaires non conformes à sa politique.

Laisser un commentaire