Single Blog Title

This is a single blog caption
7. Un médecin qui vaccine une patiente

Demandez à un cardiologue

Q. Dois-je me faire vacciner cette année? 

R. Oui! Tout le monde devrait se faire vacciner.

Si vous avez déjà subi une crise cardiaque ou un AVC ou si vous souffrez d’une maladie du cœur, il est primordial de le faire.

C’est d’une évidence! Vous n’avez pas besoin d’en parler à votre médecin. Ne cherchez pas d’excuse pour ne pas vous faire vacciner.

Le lien avec les maladies du cœur
Dans l’étude que nous avons publiée l’an dernier, nous avons évalué plus de 6 700 patients avec des antécédents de maladies du cœur. Ceux qui ont reçu le vaccin contre la grippe :

  • avaient 36 % moins de risque de subir un événement cardiaque majeur (crise cardiaque, AVC, insuffisance cardiaque) un an plus tard;
  • avaient 55 % moins de risque de subir un événement cardiaque majeur s’ils avaient récemment subi une crise cardiaque;
  • étaient moins susceptibles de décéder des suites d’une crise cardiaque.

Par conséquent, le vaccin contre la grippe contribue à prévenir les maladies du cœur chez les patients vulnérables, tout en protégeant efficacement les personnes à risque plus élevé.

L’Agence de la santé publique du Canada et les Centers for Disease Control aux États-Unis recommandent que toute personne avec des antécédents cardiaques se fasse vacciner.

Le vaccin s’impose à tous
Vous devriez vous faire vacciner même si vous êtes en bonne santé. Grâce au vaccin contre la grippe, vous vous protégez, ainsi que votre famille.

Il est particulièrement important de se faire vacciner si vous travaillez dans un environnement où vous êtes en contact avec le public ou avec des personnes qui sont malades. La seule raison pour retarder son vaccin est une fièvre élevée ou les symptômes de la grippe.

Ne croyez pas les pessimistes
Il existe bien sûr des personnes qui pensent que le vaccin contre la grippe ne fonctionne pas, d’autres qui affirment qu’il vous rend malade. J’ai aussi entendu des théories de complot assez délirantes.

Le vaccin n’est pas parfait, mais il réduit de 60 % les chances d’attraper la grippe. Il contient une dose inactivée du virus de la grippe qui ne peut pas vous infecter et incite votre corps à augmenter sa résistance aux trois principales souches les plus susceptibles de sévir cette année.

Si nous avions un médicament qui pouvait réduire votre risque de quoi que ce soit par 60 %, vous le prendriez certainement.

Prochaine étape
Après les résultats prometteurs de notre étude précédente, nous faisons un essai clinique sur 10 000 patients. Celui-ci portera sur les effets protecteurs d’une dose supérieure du vaccin contre la grippe sur les personnes souffrant d’une maladie du cœur.

Nous suivrons ces patients pendant trois saisons grippales et constaterons si nous réussissons à contribuer à réduire de façon tangible le risque de maladies du cœur, d’AVC et autres événements cardiaques majeurs.

  • Avez-vous une question pour notre cardiologue? Envoyez-la à letters@hsf.on.ca. Malheureusement nous ne pouvons répondre personnellement à chaque question. Nous répondrons aux questions d’intérêt général dans de futures publications de la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC.

 

Cet article est fourni à titre informatif seulement et ne peut remplace les conseils, le diagnostic ou le traitement par un médecin ou un professionnel de la santé qualifié. La Fondation des maladies du cœur et de l’AVC n’assume aucune responsabilité ou obligation pouvant découler de toute erreur ou omission de contenu, ou de l’utilisation de toute information ou des conseils contenus dans le présent article.

Nous acceptons les commentaires sur nos articles, mais vous prions d’éviter l’utilisation de propos dégradants et de demeurer courtois et respectueux envers les opinions des autres. La Fondation des maladies du cœur et de l’AVC se réserve le droit de supprimer les commentaires non conformes à sa politique.

Laisser un commentaire